Ferrari-SF1000-Vettel-2020
Dans les allées du Paddock

GP de Russie: Ferrari prévoit quelques évolutions

Vivant une saison très difficile, Scuderia tente de rattraper son retard et palier aux problèmes qui minent la saison des Rouges en 2020. Pour le Grand Prix de Russie, le Cheval Cabré prévoit quelques évolutions mineures.

Les faiblesses aérodynamiques de la SF1000 sont évidentes, surtout après des prestations catastrophiques telles qu’on a pu voir à Spa ou encore à Monza. Même si elle est dans l’incapacité de développer son unité de puissance avant 2021, la Scuderia tente de combler ses lacunes tant bien que mal et compte apporter quelques évolutions sur ses monoplaces au Grand Prix de Russie, avec l’espoir de progresser autant qu’elle le pourra. Malgré tout, comme peut en témoigner Mattia Binotto, Ferrari ne se fait pas d’illusions pour Sotchi.

Il y aura de petites évolutions, mais ça ne changera pas la situation dans son ensemble. Actuellement, nous ne sommes pas dans le rythme en course, et quelque part, nous usons beaucoup trop les pneus. Les évolutions ne corrigeront pas cela. De notre côté, nous devons revoir les projets avec en point de mire 2021. Je crois que ça prendra du temps en plus pour y parvenir.
Mattia Binotto
Directeur de Ferrari

Pourtant Ferrari n’abandonne pas pour 2020 et se concentre à la fois sur les développements pour 2021. Les progrès seront limités par le futur règlement, ce qui pourrait être bénéfique pour la situation actuelle de Ferrari. Le Cheval Cabré est concentré à développer un tout nouveau moteur et tente d’utiliser les jetons de développement à bon escient pour produire le meilleur châssis possible dans les normes imposées. En plus de ces deux créneaux importants, Ferrari garde en ligne de mire les changements qui s’appliqueront au fond plat. Pour rappel, la FIA a décidé de réduire l’appui aérodynamique afin que les pneus Pirelli puissent suivre la cadence.

La prochaine monoplace sera obligatoirement une évolution de celle-ci, en raison des restrictions réglementaires. Mais il y a des opportunités. Le moteur sera entièrement nouveau, il est au banc d'essais depuis des mois et nous comptons dessus. De plus, il y a un important changement aérodynamique qui a été voté par le Conseil Mondial, avec des modifications notamment à l'arrière. C'est une possibilité à exploiter.
Mattia Binotto
Directeur de Ferrari
Avatar

Fondatrice et rédactrice en chef. Amoureuse de la course et du journalisme depuis des années, le ronronnement des moteurs m'a bercée depuis ma plus tendre enfance et rythme mon quotidien. F1nal Lap a pour but de rapprocher les amoureux de la F1 au plus près du Paddock au travers d'un contenu original et recherché. F1nal Lap, la F1 comme vous ne l'avez jamais vue !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :