Dans les allées du Paddock

La future séparation Perez-Racing Point élève des voix dans le Paddock

L’annonce du départ de Sergio Pérez à la fin de cette saison a eu de quoi surprendre, d’autant plus que le Mexicain avait un contrat avec Racing Point encore pour 2021. Et cette manière de faire a eu le don de voir des voix s’élever dans le Paddock, dont celle de Carlos Sainz.

En Formule 1, le jeu des chaises musicales fait des heureux aux dépens d’autres pilotes qui se retrouvent injustement à la porte de leur écurie, et parfois, avant même le terme de leur contrat. C’est le cas de Sergio Pérez. Le Mexicain était confiant dans son avenir en F1 au sein de Racing Point. Il a vu tous ses espoirs anéantis en quelques heures, apprenant son départ quelques heures avant l’annonce l’annonce officielle le 9 septembre dernier. Racing Point a activé une clause du contrat de Checo permettant à la future écurie Aston Martin de libérer le baquet pour Sebastian Vettel. Malgré sept années consacrées, sa contribution au rachat de l’écurie en 2018 le plaçant sous administration judiciaire, Sergio Pérez se retrouve un an trop tôt sans écurie et sans grandes options de suite en F1 (Alfa Romeo et Haas). Même si son argument financier est incontestable s’il devait postuler à l’un de ces baquets et fera de lui certainement un des favoris, le talent et les ambitions du Mexicain seraient mis à mal par le manque de performance de ces écuries. Une situation qui ne manque pas de faire réagir un autre pilote du Paddock : Carlos Sainz. 

Ce que montre Checo, c'est qu'en F1, la performance n'est pas tout. Si l'on juge purement la performance, il n'y a pas de raison qu'il quitte Racing Point ou qu'ils ne veuillent pas de lui. Mais en F1, il y a d'autres intérêts, des choses qui viennent avec la performance et qui sont très importantes. Pour moi, le départ de Checo est dommage, car il a fait confiance à cette équipe pendant de nombreuses années, il l'a pratiquement sauvée de la faillite, et c'est maintenant qu'ils lui ont enfin donné une bonne voiture que l'équipe ne veut pas continuer avec lui. C'est vraiment dommage.
Carlos Sainz
Pilote McLaren

Carlos Sainz est pourtant “responsable” (avec beaucoup de guillemets!) de la situation du pilote Racing Point. En effet, l’annonce de son départ de chez McLaren pour Ferrari a lancé un vrai mercato au sein de la F1. Il sera remplacé par Ricciardo, qui cède sa place à Alonso chez Renault, et il chasse Vettel de chez Ferrari, ce qui a ouvert grand les yeux des propriétaires de Racing Point. Les Roses ont donc tout mis en oeuvre pour recruter le quadruple champion du monde. Cela n’empêche pas le pilote espagnol de se montrer indigné par la situation de son collègue.

Ça me met un peu en colère, car j'ai une bonne relation avec lui et je le respecte beaucoup en tant que pilote. Cela rappelle que ce sport est ainsi, qu'il donne très peu en retour. Mais c'est celui dans lequel nous avons choisi de concourir et d'être professionnels, et il faut l'accepter. J'espère qu'il obtiendra un baquet qui le motivera et qu'il aimera, et que ce sera un bon baquet en 2022. J'ai aussi connu des moments d'incertitude qui sont très politiques et n'ont rien à voir avec les performances en piste. C'est le domaine moins sportif de ce sport, domaine qui est hors du contrôle de l'athlète. Personne n'aime être dans cette situation.
Carlos Sainz
Pilote McLaren
Avatar

Fondatrice et rédactrice en chef. Amoureuse de la course et du journalisme depuis des années, le ronronnement des moteurs m'a bercée depuis ma plus tendre enfance et rythme mon quotidien. F1nal Lap a pour but de rapprocher les amoureux de la F1 au plus près du Paddock au travers d'un contenu original et recherché. F1nal Lap, la F1 comme vous ne l'avez jamais vue !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :