Dans les allées du Paddock,  Formule 1

Nouveau format : la course sprint qualificative dès cette saison

La Formule 1 a adopté «à l’unanimité» un format de «course sprint qualificative» de 100 km le samedi lors de 3 Grands Prix cette saison, «deux en Europe et un hors Europe», a-t-elle annoncé dans un communiqué lundi.

Cela fait un petit temps que le format de course sprint est sur la table des négociations. Tantôt réclamée par les fans pour plus d’action en piste (comme on peut le voir en Formule 2), tantôt décriée, cette formule a attiré l’attention des dirigeants de la Formule 1. Cette fois, c’est acté, le sprint intéresse, mieux même, il fera partie intégrante des week-ends de course. Les écuries se sont donc toutes montrées en faveur de ce projet. Pour l’instant, seulement trois Grand Prix de la saison 2021 testeront la formule, deux en Europe et un en dehors. Il se chuchote dans le Paddock que Silverstone et Monza figureraient sur la liste.  

Je suis ravi que toutes les écuries aient soutenu ce plan. C'est un témoignage de nos efforts unis pour continuer à impliquer nos fans de nouvelles manières, tout en nous assurant que nous restons attachés à l'héritage et à la méritocratie de notre sport.
Stefano-Domenicali
Stefano Domenicali
PDG de la Formule 1

Une course sprint qualificative

Dans le cas de la Formule 1, il ne s’agirait pas de récupérer le concept présent en Formule 2. De vendredi à dimanche, les monoplaces prendront la piste toujours cinq fois sur le week-end. C’est le format des qualifications qui se voit entièrement remanié et qui impacte l’organisation du week-end en entier.

Vendredi. Comme à leur habitude, les pilotes commenceraient à rouler en piste le vendredi pour une première séance d’essais libres de 60 minutes. C’est là que tout se chamboule. Au lieu d’enchainer la journée avec une deuxième séance d’essais libres, ils prendraient directement part à la séance qualificative telle qu’on la connait actuellement avec trois sessions éliminatoires. Cette qualification déterminerait la grille de départ pour la course sprint qualificative du lendemain.

Samedi. Les écuries verraient à nouveau leurs monoplaces en piste pour une deuxième séance d’essais libres de 60 minutes, comme la veille. Ensuite, les pilotes se placent sur la grille de départ définie la veille et voient les feux s’éteindre au-dessus de leurs casques pour une course de 100km. Cette dernière est à la fois sprint et qualificative:

  • Sprint:  pour sa courte distance, la présence du DRS et l’absence totale de pit stops
  • Qualificative: les pilotes prendront le départ dimanche sur la base de leur positionnement à la fin de ces 100km. Le top trois se verra également attribuer respectivement 3, 2 et 1 point.

Dimanche. La course dominicale telle qu’on connait actuellement se déroulera de la même manière, si ce n’est que la grille sera déterminée par les prestations des pilotes et des teams la veille, lors de la course sprint qualificative.

Plus de temps de course et moins en essais libres, ainsi que plus de pilotage et de résultat au mérite, c’est que la F1 semble vouloir viser avec ce projet. Reste à voir si les essais sur les trois Grands Prix cette saison seront concluants.



Et vous, que pensez-vous de ce nouveau concept ? N'hésitez pas à réagir en commentaires !
Avatar

Fondatrice et rédactrice en chef. Amoureuse de la course et du journalisme depuis des années, le ronronnement des moteurs m'a bercée depuis ma plus tendre enfance et rythme mon quotidien. F1nal Lap a pour but de rapprocher les amoureux de la F1 au plus près du Paddock au travers d'un contenu original et recherché. F1nal Lap, la F1 comme vous ne l'avez jamais vue !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :