Dans les allées du Paddock

Max Verstappen : adversaire numéro un des Mercedes ?

Après le Grand Prix d’Allemagne, force est de constater qu’Hamilton et Mercedes dominent les classements pilotes et constructeurs de la tête et des épaules. Avec un Valtteri Bottas en retrait par rapport à son coéquipier anglais, il n’y a pas vraiment de duel pour le titre. On attendait les Ferrari et notamment Vettel, mais ces dernières courses nous ont donné un autre challenger…

En ce début de saison 2019, on attendait une Scuderia Ferrari et un Sebastian Vettel revanchards des deux années passées, après avoir perdu les deux titres à chaque fois entre erreurs de pilotage et problèmes de fiabilité. Mais si les essais de présaison donnaient les Ferrari devant, la réalité est tout autre avec des Mercedes dominatrices et clairement chanceuses. Charles Leclerc perd la victoire à Bahreïn sur un problème mécanique, Sebastian Vettel au Canada sur une pénalité discutable, et pour le moment Ferrari n’a gagné aucune course cette saison.

C’est donc un autre pilote qui se pose en sérieux rival des monoplaces allemandes en la personne de Max Verstappen. Toujours dans le Top 5 cette saison, il a ainsi gagné deux des trois derniers Grand Prix. Sa victoire autrichienne est le fruit d’un dernier run absolument incroyable, tandis que son succès allemand est une démonstration de maîtrise dans des conditions changeantes. Il faut dire que le pilote néerlandais a grandement gagné en maturité depuis les années précédentes.

Alors qu’on pouvait l’entendre pester contre les décisions des commissaires voire s’en prendre physiquement à ses adversaires (Ocon au Brésil l’an dernier), le Max version 2019 semble plus serein, moins nerveux. Le meilleur exemple en date reste le dernier Grand Prix de Grande-Bretagne, après qu’il ait été percuté par Vettel. Pas d’agacement particulier après la course une fois que Vettel se soit excusé, juste des regrets logiques mais pas d’explosivité comme au Brésil l’an dernier. Il avait en effet pété un plomb contre Ocon après que le Français ait essayé de se dédoubler et provoqué un accrochage alors qu’il avait réalisé la stratégie parfaite pour s’imposer devant Hamilton.

De plus, il a enfin une voiture fiable, puisqu’il n’a pas abandonné une seule fois cette saison contre 11 abandons les deux saisons précédentes, ce qui aide aussi au niveau du moral. Le moteur Honda n’est plus l’usine à gaz qui traînait autrefois les McLaren, mais un moteur capable de rivaliser avec les autres bien que manquant encore un peu de puissance. Toutes les craintes à ce sujet sont désormais levées pour de bon et Honda n’a pas manqué de lancer une petite pique à Fernando Alonso après la victoire de Max en Allemagne : « That’s GP2 victories in 2019 », en référence à sa réflexion du Grand Prix du Japon 2015.

Voiture performante, pilote apaisé et bien évidemment grande maîtrise, tels sont les secrets de la réussite de Max Verstappen en ce moment. Présenté par Christian Horner comme le meilleur pilote sur la grille actuelle avec Lewis Hamilton, il démontre course après course qu’il ne vole pas ce statut. Certains le voient partir chez Mercedes remplacer Valtteri Bottas et être le coéquipier d’Hamilton, ce qui serait un véritable défi pour les deux. Cependant le choix le plus probable du Néerlandais devrait être de rester encore au moins un an chez Red Bull, avec un moteur Honda qui a incroyablement progressé en quatre ans et qui devrait rattraper les Mercedes et autres Ferrari.

S’il ne peut concurrencer pour le moment Hamilton avec 63 points de retard, il peut cependant chatouiller Bottas pour le titre de vice-champion vu qu’il ne compte que 22 points de retard. Il a parfaitement réussi à exploiter la bérézina allemande pour son 200ème Grand Prix et ses 125 ans en compétition pour se rapprocher au classement des Mercedes tout en creusant l’écart sur les Ferrari, qui ne sont pas dans le coup comme espéré. Et si les performances de la Red Bull continuent de progresser, qui nous dit que Verstappen ne pourrait pas dépasser Bottas voire Hamilton ? Ce scénario tient de l’utopie compte tenu de l’avance de l’Anglais et du fait qu’il ne commet que très peu d’erreurs… mais ce Grand Prix d’Allemagne nous a montré que tout, absolument tout est encore possible, y compris les scénarios les plus fous. Lance Stroll a bien pointé en tête de la course en Allemagne, alors pourquoi pas Verstappen devant Hamilton au championnat ?

Avatar

Né avec le rêve de rejoindre Schumacher, Senna ou encore Prost au firmament de la Formule 1, aujourd'hui j'essaie de raconter leur histoire, ainsi que celle de tous les pilotes et de toutes les écuries qui ont fait, font et feront la légende d'un des plus beaux sports du monde.

Un commentaire

  • Avatar

    Yann Le Clère

    Max Verstappen, est l’un des adversaires les plus coriaces pour les Mercedes et Ferrari, il montre qu’il est capable de faire de grande chose et quand il a une équipe dévoué dommage pour pour Pierre Gasly car il mérite mieux, un moteur Honda qu’il marche magnifiquement bien il serais en mesure un jour de ce battre pour le championnat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :