Dans les allées du Paddock

Le Mur des Champions : késako ?

Ce week-end étant le théâtre du Grand Prix du Canada, retour sur un mur qui a fait sa légende, dont certains ignorent l’histoire.

Nous sommes au Grand Prix du Canada 1999, sixième manche de la saison. Au niveau du championnat, Schumacher est leader avec 30 points, devant Häkkinen qui en compte 24 et Irvine qui possède 21 unités. Sur ce circuit atypique, c’est le Baron Rouge qui se fait maître des qualifications en signant sa première pole de la saison, la 125ème pour Ferrari. Il devance ainsi Häkkinen, Irvine et Coulthard, et se place en favori pour la course, qui part sous un grand soleil.

La course s’anime dès le départ lorsque Trulli perd le contrôle de sa Prost et percute la Sauber d’Alesi. Fou de rage, le français n’hésitera pas à le traiter d’ « idiot », tandis que la voiture de sécurité entre en piste. Dans le troisième tour, Ricardo Zonta se rate dans la dernière chicane et envoie sa BAR dans le mur « Bienvenue au Québec », ce qui cause son abandon et une deuxième sortie de la voiture de sécurité. Cependant, l’histoire oubliera le nom du Brésilien au vu du pedigree des autres pilotes qui finiront dans ce mur.

Ricardo Zonta dans le mur ©F1

C’est ainsi que lors du 15ème tour, Damon Hill, champion du monde 1996, perd le contrôle de sa Jordan dans cette même dernière chicane. Roue arrière droite brisée, le fils du non moins illustre Graham Hill est comme Zonta, contraint à l’abandon, alors qu’il naviguait en 11ème position. En tête, Schumacher et Häkkinen se battent à coups de dixièmes, mais au 30ème tour, l’Allemand décolle sur un vibreur et envoie sa Ferrari dans le mur « Bienvenue au Québec ». Il est donc le troisième pilote et le second champion du monde (1994, 1995) à y finir sa course aujourd’hui. Il sort de sa voiture dépité, ayant perdu la victoire au bénéfice de son rival finlandais.

Dans le 35ème tour, c’est l’enfant du pays, le champion 1997 Jacques Villeneuve qui va faire connaissance avec ce même mur. Alors en 8ème position, il loupe complètement son freinage dans cette fameuse chicane et y laisse sa voiture. Logiquement contraint à l’abandon, il se dépêche de sortir de sa voiture, priant pour ne pas être hué par son public.

Plus aucun accident ne sera à signaler pour le reste de la course, et Häkkinen s’impose donc devant Giancarlo Fisichella et Eddie Irvine. Le Nord-Irlandais doit son podium à la casse d’un disque de frein sur la Jordan de Frentzen, alors deuxième. Par la même occasion, il signe ce qui sera son unique meilleur tour en course.

Mais au-delà de la prise de pouvoir d’Häkkinen au championnat, tout le monde ne retient que ce mur, qui aura vu en 20 tours trois champions du monde de Formule 1 l’embrasser(Zonta était alors champion en titre du FIA GT avec Mercedes), avec Hill, Schumacher et Villeneuve.

La légende du Mur des Champions venait donc de voir le jour.

A cette liste de champions, il faut également ajouter Sebastian Vettel, qui y a laissé sa Red Bull en 2011. Nico Rosberg et Jenson Button ont également laissé leur trace à cet endroit, mais avant de décrocher leur titre de champion. On peut également rajouter Juan Pablo Montoya, vainqueur entre autres des 500 Miles d’Indianapolis, ou encore Derek Warwick en 1988, quelques années avant de devenir champion du monde d’Endurance avec Peugeot.

Revivez les 10 moments les plus forts du Grand Prix du Canada

Longeur

4.361 km pour 70 tours et 14 virages






Meilleur chrono

Sebastian Vettel en 1:10:764 (2018)




Dernier vainqueur

Sebastian Vettel, également poleman




Stats

De 2015 à 2017, Hamilton signe la pole et la victoire. Vettel compte 4 poles et 2 victoires au Canada contre 6 et 6 pour Hamilton.

Avatar

Né avec le rêve de rejoindre Schumacher, Senna ou encore Prost au firmament de la Formule 1, aujourd'hui j'essaie de raconter leur histoire, ainsi que celle de tous les pilotes et de toutes les écuries qui ont fait, font et feront la légende d'un des plus beaux sports du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :