Dans les allées du Paddock,  Formule 1

La Formule 1 made in 2022 : présentation

Ce jeudi, la F1 a présenté à l’échelle 1 la future monoplace donnant une idée de ce que serait la discipline la saison prochaine, tant au niveau du design, technique et sportif.

La Formule 1 a dévoilé tout à l’heure un modèle grandeur nature de ce que pourrait être certainement la F1 la saison prochaine. On le sait déjà depuis un moment, la catégorie reine effectuera un tournant dans son histoire l’année prochaine après une révolution effectuée au niveau réglementaire, qu’il soit technique ou sportif. Dans la suite logique, les monoplaces se verront adaptées pour respecter au mieux touts ces changements cruciaux et en tirer le meilleur avantage.

C’est donc à Silverstone, temple de l’histoire du sport automobile que cette monoplace a été présentée en prémices du Grand Prix de Grande-Bretagne. Elle préfigure le futur règlement technique, ce fameux règlement sur lequel les écuries sont concentrées et auquel elles consacrent une grande partie de leur budget. À savoir que ce modèle est fort similaire à celui que nous avons pu voir en 2019 en soufflerie. Même s’il ne s’agit que d’un modèle, cela permet de se faire une idée du futur de la discipline, même si les futurs monoplaces qui seront présentées par les différents teams présenteront certainement des différences.

Les nouvelles caractéristiques les plus frappantes, sur le plan visuel, se retrouvent au niveau du museau, des enjoliveurs, de l’aileron avant -plus large- et de l »aileron arrière.

Ces modifications ont pour but d’aller le sens voulu par la nouvelle réglementation qui vise à améliorer le spectacle, notamment en favorisant les dépassements. Cette nouvelle réglementation qui mise beaucoup sur l’effet de sol et des ailerons simplifiés pour permettre aux monoplaces de réduire l’écart et se suivre de plus près.

Nous discutons du report d'une année supplémentaire de la nouvelle réglementation, car selon moi, ce serait totalement irresponsable d'avoir la charge des coûts de développement en 2021. Il semble y avoir un accord raisonnable, mais il doit être ratifié par la FIA afin de repousser ces coûts de développement à 2022, pour une introduction lors de la saison 2023. Elles sont plus simples que les voitures actuelles car beaucoup de petits composants ont été retirés, surtout au niveau des pontons, et l'aileron avant est plus simple.
Nikolas Tombazis
Directeur Monoplace à la FIA
Il y a énormément d'excitation avant cette nouvelle ère. Si 2021 est une superbe bagarre jusqu'à présent, nous voyons toujours les monoplaces avoir du mal à se suivre en course. La réglementation 2022 réglera ce problème et créera l'opportunité de luttes plus serrées et roue contre roue. L'effet combiné des nouvelles règles aéro et financières, avec le plafond budgétaire, créeront les conditions pour un championnat plus équilibré et pour réduire les écarts sur la grille.
Ross Brawn
Patron sportif de la F1

Fondatrice et rédactrice en chef. Amoureuse de la course et du journalisme depuis des années, le ronronnement des moteurs m'a bercée depuis ma plus tendre enfance et rythme mon quotidien. F1nal Lap a pour but de rapprocher les amoureux de la F1 au plus près du Paddock au travers d'un contenu original et recherché. F1nal Lap, la F1 comme vous ne l'avez jamais vue !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :