Dans les allées du Paddock,  Formule 1

Giuliano Alesi, écarté de la Ferrari Academy, voit la F1 s’éloigner

Giuliano Alesi ne peut se vanter d’une grande saison disputée en F2. Et les effets sont immédiats : le fils de l’ancien pilote de F1 Jean Alesi est écarté de la Ferrari Driver Academy et se retrouve sans budget. Le rêve de la Formule 1 s’éloigne à grands pas.

Coup dur pour la famille Alesi. Le fils Giuliano rêve de marcher dans les traces de son père en rejoignant la F1. Cependant, il semblerait que cet objectif s’éloigne de plus en plus. Membre de la Ferrari Driver Academy, Giuliano Alesi dispute sa deuxième saison en F2 et les ambitions sont grandes. Pourtant bel espoir en GP3 en 2017 et 2018, le jeune pilote de 21 ans ne parvient pas à renouveler ses exploits. En effet, avec seulement 20 points marqués avec Trident la saison précédente et classé 15e, le protégé du Cheval Cabré avait tout intérêt à rapidement faire ses preuves en 2020. Mais il n’en n’est rien. La saison s’avère très bancale. Alesi Junior signe d’abord avec l’écurie HWA Racelab et inaugure la saison avec une 6e place prometteuse. Mais il signe là son seul résultat. Victime de problèmes techniques, il reste en fond de grille. L’écurie ne remplit pas ses engagements selon Jean Alesi et la famille ne décolère pas. Agacé, Giuliano quitte l’écurie et signe avec les Allemands de MP Motorsport avant le Grand Prix de Sotchi, avec l’espoir de voir sa saison décoller. Mais ce mercato ne change rien à la situation de Giuliano. Il ne se qualifie pas mieux que 14e et flirte avec les deux dernières lignes de la grille. Un vrai fiasco.

De son côté en parallèle, la Ferrari Driver Academy annonce, en toute logique, qu’elle concentrera ses efforts sur les pilotes qui performent : Mick Schumacher, Robert Shwartzman et Callum Illot. Le message est clair : Giuliano Alesi et Marcus Armstrong ne seront pas conservés pour 2021. Même s’il reste deux week-ends à Bahreïn à Alesi pour se rattraper, cela ne suffit plus aux yeux de la Ferrari Driver Academy.

Une tuile pour le fils de Jean Alesi qui se voit coupé de tout budget. En effet, réitérer l’aventure dans l’antichambre de la F1 demande une valise d’un million et demi d’euros minimum. Jean Alesi a déjà réalisé beaucoup de sacrifices financiers pour son fils et sans le soutien de Ferrari, Alesi doit gravement gratter le fond de son portefeuille. 

Nous n'avons pas de sponsors pour 2021, Ferrari l'a renvoyé de l'académie, et je ne peux plus dépenser mon propre argent. J'ai même vendu ma Ferrari F40 ! Avec HWA, nous avons parié sur la mauvaise équipe. Nous avons payé plus d'un million d'euros, aucune promesse n'a été tenue. Quand nous sommes passés chez MP, HWA voulait encore 80'000 €.
Jean Alesi

Alors quelle option pour Giuliano ? Difficile à évaluer, peut-être qu’Alesi Junior pourrait se tourner vers l’endurance puisque le jeune pilote avait testé une LMP2 G-Drive en 2018.

Avatar

Fondatrice et rédactrice en chef. Amoureuse de la course et du journalisme depuis des années, le ronronnement des moteurs m'a bercée depuis ma plus tendre enfance et rythme mon quotidien. F1nal Lap a pour but de rapprocher les amoureux de la F1 au plus près du Paddock au travers d'un contenu original et recherché. F1nal Lap, la F1 comme vous ne l'avez jamais vue !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :