Dans les allées du Paddock,  Formule 1

Nouveau règlement : vers un report en 2023 ?

La crise du coronavirus a forcé les décideurs de la F1 à prendre des décisions rapidement. Pourtant, avec du recul, certaines d’entre-elles pourraient être revues…

Suite aux conséquences de l’épidémie du Covid-19, la F1 et ses écuries ont dû prendre leurs responsabilités en main et avancer une série de mesures rapides demandant pourtant une grande réflexion. L’une de ces décisions a acté le report de la nouvelle réglementation technique de 2021 à 2022. Et pourtant, les discussions sont toujours en cours et comme l’a signalé Christian Horner à la BBC, il se pourrait même que le report soit déplacé jusqu’en 2023.

Nous discutons du report d'une année supplémentaire de la nouvelle réglementation, car selon moi, ce serait totalement irresponsable d'avoir la charge des coûts de développement en 2021. Il semble y avoir un accord raisonnable, mais il doit être ratifié par la FIA afin de repousser ces coûts de développement à 2022, pour une introduction lors de la saison 2023.
Christian Horner
Team Manager de Red Bull Racing

En effet, à une période où nous ignorons encore quand la saison 2020 pourra être lancée, une prolongation serait synonyme de meilleure préparation à ce nouveau règlement technique, et ce, dès 2022. Plusieurs raisons sont mises en avant. La première est plutôt humaine (et en partie financière) : offrir un temps de répit, une bouffée d’oxygène à tous les acteurs de la F1 à la sortie de la crise. La deuxième raison est facilement prévisible : l’aspect financier et concurrentiel.

La chose la plus fondamentale et la plus importante est de supprimer la nécessité de dépenser afin d'être compétitif. Il faut donc geler des éléments de la voiture. Il y a déjà un accord pour le châssis. Nous étudions la question pour la suspension avant, les roues, toutes les pièces associées, la boîte de vitesses, probablement 60% de la voiture en dehors des surfaces aérodynamiques et de ce qui est gelé pour cette année et l'an prochain.
Christian Horner
Team Manager de Red Bull Racing

En plus du gel des châssis pour 2021, il semblerait que le directeur de Red bull veut donc aller plus loin encore dans la transition. 2021 devrait donc marquer l’année de transition de cette nouvelle ère dans tous les secteurs, qu’ils soient administratifs, sportifs ou économique. Tous seraient remis à jour sauf l’aspect technique qui se verrait repoussé à 2023. La dernière raison avancée par Christian Horner, c’est la recherche d’une certaine stabilité. Ainsi, 2022 serait la saison de transition sur un plan technique afin de lancer 2023 avec un nouveau règlement technique au complet.

La chose la plus importante dont nous avons besoin maintenant, c'est la stabilité. Car ce dont on est sûrs, c'est que chaque fois que l'on introduit un changement, cela implique un coût. Dans l'immédiat, la stabilité et le gel de la plus grande part possible de la voiture constituent la manière la plus responsable de faire baisser les coûts.
Christian Horner
Team Manager de Red Bull Racing
Avatar

Fondatrice et rédactrice en chef. Amoureuse de la course et du journalisme depuis des années, le ronronnement des moteurs m'a bercée depuis ma plus tendre enfance et rythme mon quotidien. F1nal Lap a pour but de rapprocher les amoureux de la F1 au plus près du Paddock au travers d'un contenu original et recherché. F1nal Lap, la F1 comme vous ne l'avez jamais vue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :