Dans les allées du Paddock,  Formule 1

Charles Leclerc développe une nouvelle approche des qualifications

Rosberg a récemment déclaré qu’au vu du championnat, Ferrari n’avait aucune chance de rattraper l’écart qui les sépare de Mercedes. Pourtant, Charles Leclerc affirme que les Rouges vont y croire jusqu’au bout et que lui-même travaille dur sur le développement de ses performances personnelles.

« On va y croire jusqu'au bout, bien sûr. Nous sommes tous conscients que l'écart est assez grand et qu'il sera très difficile de le rattraper. Mais nous n'abandonnerons pas avant que ce ne soit mathématiquement impossible. Donc, nous allons tout donner. Mais bien sûr l’écart est grand. »
Charles Leclerc
Pilote Ferrari

En effet, l’écart s’est creusé un peu plus au Paul Ricard et les Ferrari n’ont rien pu faire face aux Mercedes. Derrière Bottas, Lerclec n’a pas réussi à mettre tout en œuvre pour tenter de lui ravir la seconde place.

« Je pense que Bottas se débattait assez avec le deuxième train de pneus avec la dégradation. Nous n’avions pas ce problème. Je pense que nous avons très bien géré notre course. Cela montre que tout est encore possible, mais que c’est très difficile et que s’ils ne se heurtent pas à des problèmes, il sera difficile pour nous de les mettre au défi. Nous essayons donc de faire de notre mieux dans nos courses à chaque fois. Personnellement, c’était bien d’avoir passé un bon week-end après quelques courses où j’ai dû me débattre plus. Alors oui, c’était bien, mais maintenant, je dois continuer à travailler et continuer à le faire. »

Difficile… En effet, aller chercher les Mercedes relève de plus en plus d’un défi titanesque. En France, Charles ne se faisait pas d’illusions : rendre la vie difficile aux Flèches d’Argent, c’était un peu trop utopique.

« Les Mercedes semblent très, très rapides. Ils ont été extrêmement rapides en France, surtout sur le rythme de la course. Je pense que nous nous concentrons sur nous-mêmes, essayant de faire le meilleur travail possible, mais pour être honnête, c'est assez difficile d'être à leur niveau. »

Comme l’évoquait le Monégasque, sur le plan personnel, il retrouve enfin la forme, le goût et la joie d’un podium et d’une course sans embûches majeures. Charles Leclerc travaille dur, que ce soit en équipe, sur sa voiture ou avec lui-même. C’est aussi en France qu’il a appliqué une nouvelle approche de la qualification sur laquelle il travaille.

« Je pense que c'est juste une approche générale. Je ne pense pas que ce soit quelque chose que j'ai seulement changé au Paul Ricard. C’est quelque chose que je changerai probablement ici, en Autriche. Je suis sûr que c'est positif, alors j'espère pouvoir le montrer ici aussi. »

Un travail concentré sur les performances en qualifications, particulièrement en Q3, est au menu de Leclerc. Mais quelle est donc cette approche si particulière que le jeune pilote a décidé de développer ? Est-ce que cela le rend plus confiant pour la course ?

« Oui. Globalement, c’est sur l’approche pour les set-ups, pour essayer et anticiper l’évolution de la piste. Sur certaines pistes, c’est plus important que sur d’autres. La plupart du temps, lorsque l’évolution de la piste était assez importante, je ne signais pas la meilleure position ou je ne me qualifiais pas là ou je voulais être en Q3. Je me sentais plutôt bien en Q1, la Q2 était pire et la Q3 l’était encore plus. Du coup, maintenant que j’ai essayé ça, j’ai analysé pour comprendre ce avec quoi je devais rouler en Q1 pour avoir la voiture que je veux en en Q3. Et ça a fonctionné. »

Aidé par une piste qu’il apprécie particulièrement et une approche nouvelle dans le baquet, qui sait, Charles Leclerc pourrait peut-être goûter à nouveau aux bulles du champagne ce week-end. « C’est un de mes circuits préférés en fait. J’apprécie vraiment la piste courte, cela me rappelle vraiment les jours de karting. »

Avatar

Fondatrice et rédactrice en chef. Amoureuse de la course et du journalisme depuis des années, le ronronnement des moteurs m'a bercée depuis ma plus tendre enfance et rythme mon quotidien. F1nal Lap a pour but de rapprocher les amoureux de la F1 au plus près du Paddock au travers d'un contenu original et recherché. F1nal Lap, la F1 comme vous ne l'avez jamais vue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :