Au volant des courses

Hamilton démonstratif lors des qualifications en Styrie et les Ferrari en milieu de peloton

Depuis la semaine dernière, les écuries ne sont pas allées bien loin puisque c’est de nouveau sur le Red Bull Ring que les monoplaces disputent les deuxièmes qualifications de la saison 2020. Hamilton démontre son talent, Verstappen et Sainz volent le doublé habituel des Flèches d’Argent, et les Ferrari saignent encore

C’est sous la pluie que les pilotes rejoignent leurs boxes pour la séance qualification du Grand Prix de Styrie. La piste est détrempée et rapidement, les pilotes peuvent quitter leurs monoplaces. Depuis le race control, les consignes sont claires : la seule voiture qui peut circuler dans les courbes du Red Bull Ring, c’est la Safety Car. On s’y attendait quelque peu puisque la troisième séance d’essais libre a tout simplement été annulée à cause de la météo.

Q1, Russel fait des miracles. Finalement c’est à 15h46 que les monoplaces s’élancent en file derrière Vettel. Les premiers chronos ne sont pas terribles, il faut le temps d’apprivoiser la piste détrempée. Mais chaque pilote le sait : ils doivent tout donner puisque si la météo leur joue des tours, ils risquent que ces chronos soient ceux qui définissent la grille de départ. Dès les premières minutes, Russel ose le premier temps après plusieurs tours et déjà, il démontre son envie d’aller chercher les chronos. La bataille du chronomètre s’engage entre Leclerc, Bottas et Hamilton qui ne cessent d’améliorer tour à tour. C’était sans compter un Verstappen qui vient jouer les troubles fêtes et se positionne premier. À une minute de la fin, Giovinazzi perd le contrôle de son Alfa et la dépose dans le mur déclenchant le drapeau rouge. Premier perdant dans l’histoire : Perez, qui avait les moyens de disputer la Q3 et qui doit se contenter de la 17e place sur la grille. Le grand gagnant de cette Q1, c’est George Russel. Il s’offre une Q2 depuis la douzième place et offre à Williams un résultat inespéré.
Pilotes éliminés : Raikkonen, Perez, Latifi, Giovinazzi et Grosjean.

Les monoplaces en file sous la pluie lors des qualifications du Grand Prix de Styrie 2020

Q2, les Ferrari à la dérive. Bottas a la gagne dans le ventre et malgré les conditions, signe un temps impressionnant à 1:19:006. Mais il en faut plus à des Verstappen, Sainz ou encore Hamilton qui eux aussi veulent leur part du gâteau.

Je souffre avec la voiture !
Charles Leclerc
Pilote Ferrari

C’est peu dire… Les Ferrari ne sont pas en mesure de tenter quoi que ce soit durant la Q2. Pendant que Gasly, avec son Alpha Tauri, signe un 5e temps, Leclerc bat de peu Russel (c’est dire !) et ne peut s’offrir mieux qu’une 11e place sur la grille, juste derrière son équipier, Sebastian Vettel, qui décroche son ticket pour la Q3 de justesse.
Pilotes éliminés : Leclerc, Russel, Stroll, Kvyat et Magnussen

Q3, la démonstration de Hamilton. Verstappen ne demande pas son reste et donne le rythme. Pendant que les jeunes lions Norris, Ocon et Gasly se battent pour être le best of the rest, Bottas et Hamilton n’ont qu’un objectif : reprendre la première position de Verstappen. Les chronos se suivent et se ressemblent. Chacun améliore en grapillant deux ou trois dixièmes sur ses concurrents et la première place passe de main en main au fil des tours. À deux minutes de la fin, Verstappen assène le coup de massue avec un chrono de 1:20:489. C’était sans compter sur Hamilton, qui dans la foulée, le bat et s’attribue la première position. Le Hollandais Volant ne veut certainement pas se laisser faire et se lance dans un dernier fast lap digne de ce nom. Mais pas de chance, au dernier moment, il est gêné par Vettel qui rentre au box et perd légèrement le contrôle de sa Red Bull. Même s’il a déjà la pole en poche, Hamilton l’assure encore plus : il signe un dernier tour magique. Secteur par secteur qu’il teinte de mauve, le Britannique franchit la ligne avec un chrono de 1:19:073 dans la poche. Incontestable ! De l’autre côté de la grille, littéralement, Vettel, invisible, n’a même pas eu la possibilité de se battre avec le reste de ses concurrents et se contente d’une 10place, devancé par Hamilton de deux secondes !

Voici la grille de départ après les qualifications tenant compte de la pénalité de Norris prise lors de la première session d’essais libres pour non-respect du drapeau jaune.

Avatar

Fondatrice et rédactrice en chef. Amoureuse de la course et du journalisme depuis des années, le ronronnement des moteurs m'a bercée depuis ma plus tendre enfance et rythme mon quotidien. F1nal Lap a pour but de rapprocher les amoureux de la F1 au plus près du Paddock au travers d'un contenu original et recherché. F1nal Lap, la F1 comme vous ne l'avez jamais vue !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :