Au volant des courses,  Formule 1

GP du Portugal : Hamilton écrit l’histoire, Bottas à la traine

Une nouvelle ligne s’écrit dans le grand livre de la Formule 1 pour sa 70e année d’existence. Et cette ligne comportera le nom de Lewis Hamilton, à qui le Portugal a sourit malgré des débuts difficiles.

Le pilote le plus victorieux de l’histoire, c’est avec cette médaille que Lewis Hamilton peut rentrer chez lui depuis le Portugal. Devant les prestigieux palmarès de Michael Schumacher (91), Sébastian Vettel (53), Alain Prost (51), ou encore son idole Ayrton Senna (41), le Britannique a décroché la 92e victoire de sa carrière. Et pourtant, tout n’était pas gagné lorsque les feux se sont éteints au-dessus de la grille de départ.

Pour la 97e fois de sa carrière, Lewis Hamilton se lance depuis la première place et prend un envol plus que moyen. La météo joue des tours et quelques gouttes de pluie rendent la piste glissante. Le sextuple champion du monde patine et n’ose pas chercher les limites, préférant assurer un Grand Prix propre. Il est rapidement passé par son équipier Valtteri Bottas. Un autre qui profite de la situation, c’est Carlos Sainz. Voyant le champion du monde en difficulté, l’Espagnol attrape la deuxième place. Il aura même l’occasion d’entrer dans l’histoire des pilotes qui ont été à la tête d’un Grand Prix. Mais ce fut de courte durée. Le temps de quelques virages et que la piste sèche sous la chaleur des gommes, Bottas récupère la première place. Hamilton reprend ses esprits et passe le pilote McLaren. Son objectif est clair : rattraper son équipier et s’attribuer le record de victoire de tous les temps.

Il lui faut 20 tours pour s’exécuter. Avec l’aide du DRS le britannique ne fait qu’une bouchée de Bottas et s’empare de la tête qu’il n’abandonnera plus par la suite. Max Verstappen, de son coté, réalise une course discrète mais efficace. Malgré une touchette avec Perez qui envoie valser le Mexicain, le Hollandais Volant tient la route.

Dans le milieu de peloton, Stroll a mis un peu d’animation. Le Canadien tente de passer Norris dans la sortie du 1e virage, mais visiblement enthousiaste, il ferme beaucoup trop la porte. Norris le percute et la Racing Point part en tête-à-queue, endommagée. Stroll tentera de reprendre le Grand Prix avec une pénalité de cinq secondes mais il finira par abandonner au 53e tour. Un autre qui anime ce milieu de grille, c’est Pierre Gasly. Résistant et incisif, le Français pourra se vanter de plusieurs dépassements, notamment sur Daniel Ricciardo, et d’une belle course terminée en 5e position. Dans la catégorie des Français à succès au Portugal, Ocon n’a pas à rougir de sa prestation. Plutôt discret de nature, le pilote Renault va pourtant montrer les dents lorsque Perez tentera de la passer au 46e tour. Une belle bataille s’engage alors entre les deux hommes, finalement remportée par Sergio Pérez. Ocon surprendra également avec un premier (!) pit stop effectué au 55e tour.

Pendant ce temps, Hamilton règne en maitre sur le circuit de l’Algarve que les pilotes redécouvrent après 24 ans. Avec plus de 20 secondes d’avance sur son équipier, le Britannique est sur son île déserte et ce n’est pas n’est une crampe qui traverse sa jambe droite qui va venir jouer les trouble-fêtes. Il franchit la ligne d’arrivée victorieux et ému, il devient le pilote avec le plus de victoires inscrites lors d’une carrière en Formule 1.

Le 57e doublé Mercedes assuré par Hamilton et Bottas rapproche l’écurie d’un 7e titre des constructeurs consécutif. En plus du record de victoires, Hamilton s’assure une incontestable avance au championnat avec 256 points, et le rapproche d’un 7e titre mondial, ce qui lui permettrait d’égaler encore un autre record de Michael Schumacher.

Avatar

Fondatrice et rédactrice en chef. Amoureuse de la course et du journalisme depuis des années, le ronronnement des moteurs m'a bercée depuis ma plus tendre enfance et rythme mon quotidien. F1nal Lap a pour but de rapprocher les amoureux de la F1 au plus près du Paddock au travers d'un contenu original et recherché. F1nal Lap, la F1 comme vous ne l'avez jamais vue !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :