Au volant des courses,  Formule 1

GP de Bahreïn – Qualifs : première pole de la saison signée Verstappen !


C’est parti pour la première séance qualificative de la saison 2021. Après les premières séances d’essais libres, on attendait des qualifications pleines de surprises sur la piste de Bahreïn.

La vérité de Bahreïn ne sera pas la vérité de toute la saison mais il faut bien avouer que la saison commence fort.

Q1 : Quelques surprises au menu

Hamilton donne le ton en signant les trois meilleurs secteurs, on commence à avoir l‘habitude de ce schéma. Mais dans la foulée, Verstappen montre les dents et à la sortie du 3e secteur il se positionne directement devant le Britannique. Il faut savoir qu’il s’attribue la première position alors qu’il avait commis une erreur lors de son tour. Juste derrière lui, un Tsunoda sauvage apparait ! Il talonne Max Verstappen avec son AlphaTauri et le rookie relègue même le pilote Mercedes.

Lorsque deuxième run reprend, Ocon, Latifi, Russell, Mazepin et Schumacher sont en danger et doivent faire galoper leurs chevaux pour viser la Q2. Russell n’a jamais encore été devancé par son équipier et il ne compte pas laisser arriver ça de si tôt. Le Britannique sort le 7e temps et projette sa Williams en Q2. Ce n’est pas le cas de Mazepin, le Russe commet une erreur et perd l’arrière de sa Haas. Le drapeau jaune est de sortie, gênant le fast lap d’Ocon qui ne fera pas mieux qu’une 16e position. Autre contreperformance sur la grille, c’est celle de Sebastian Vettel. L’Allemand ne parvient pas à réaliser le chrono qui lui permettra d’attendre la suite. À savoir qu’il n’a plus été en Q3 depuis 14 week-ends de courses et ce n’est pas à Bahreïn que ça va changer.

Sainz rencontre une petite frayeur. L’Espagnol qui disputera son 119 Grand Prix, et son premier avec Ferrari, voit le moteur de sa monoplace rouge cafouiller. Plus de peur que de mal puisque Sainz reprendra la piste en Q2.

Cependant, il faudra tenir à l’œil les chronos réalisés sous le drapeau jaune provoqué par Mazepin, les commissaires ont annoncé leur volonté d’investiguer après la session.

Eliminés : Ocon, Latifi, Vettel Schumacher, Mazepin

Q2 : Perez, le malheureux

Bottas s’engage en premier en ouverture de la Q2 et signe le premier temps. Il ne maintient pas cette position très longtemps puisqu’il est d’abord dépassé par Verstappen, lui-même battu par Hamilton.
Sainz revient heureusement en piste et il est dans le coup, avec un 5e temps.

Perez et Ricciardo tente d’apprivoiser leurs nouvelles voitures et voient leurs temps effacés pour non-respect des limites de la piste, tout le travail est à refaire. Lors de la rentrée au box, Giovinazzi, Räikkönen, Ricciardo, Perez et Russell se positionnent dans la zone d’élimination.

De retour en piste, l’AlphaTauri moteur Honda se positionne 3e derrière, rapidement relégué 4e par Bottas. Leclerc se retrouve en danger à la 10e place mais il en faut plus au Monégasque et il signe le premier temps avec 1:30:010. Mais Carlos Sainz ne l’entend pas e cette oreille et s’impose avec 1:30:009. Un millième sépare les deux équipiers rouges, une lutte qui s’avère prometteuse pour la suite de la saison.

Alonso, discret mais bien présent sur la piste, amène son Alpine an Q3 et Ricciardo reste dans le top 10, rétrogradant Perez et sa Red bull en 11e position. Le Mexicain peut râler : un mauvais choix de pneu (médiums) lui enlève toute possibilité de performance. Seul point positif : le nouveau pilote Red Bull pourra choisir ses pneus pour s’élancer de la grille de départ.

Eliminés : Perez, Giovinazzi, Tsunoda, Räikkönen, Russell.

Q3 : Verstappen termine le week-end sur la même note

Tous les pilotes s’élancent en softs et Pierre Gasly se montre très en confiance, il plus rapide que les McLaren de Norris et Ricciardo. Le Français il franchit la ligne avec 1:30:014 dans les chronos, et les McLaren ne parviennent pas à aller le chercher. Bottas n’y parvient pas non plus d’ailleurs alors que son équipier Hamilton vole la 1e position. Mais c’était sans compter sur Verstappen. Le Hollandais Volant survole Bahreïn depuis le début du week-end et il ne compte pas s’arrêter là. Avec 1:29:526 dans les échappements, il n’y a plus de discussions possibles et la Red Bull bat la Mercedes.

À 5minutes du drapeau à damier, Leclerc et Alonso n’ont pas encore signé de temps. Pour a dernière salve sur la piste, il y a beaucoup de monde et les pilotes doivent bien choisir leur moment pour avoir la piste dégagée. Bottas lance les hostilités en premier, suivi par son équipier. Dès le premier secteur, le Finlandais est devancé par le Britannique. Mais Verstappen met rapidement fin à la bataille entre les deux Mercedes en signant le meilleur temps dans ce fameux premier secteur.

Bottas gagne une place en passant sous le drapeau à damier en P3. Son équipier Hamilton, à son habitude, va chercher la première position. Mais bis repetita, Verstappen vient jouer les trouble-fêtes. 1:28:994 ! Presque 4 dixièmes de plus que le champion du monde en titre ! On assiste alors à une magnifique performance de Red bull et de Verstappen. Le jeune Max décroche la première pole de la saison, rendez-vous demain, 17h00 pour une course qui promet de belles surprises ! La saison est lancée sur ces paroles de Verstappen à la radio :

On a eu des belles courses la saison dernière mais cette saison, on aura ce qu’on mérite !

Avatar

Fondatrice et rédactrice en chef. Amoureuse de la course et du journalisme depuis des années, le ronronnement des moteurs m'a bercée depuis ma plus tendre enfance et rythme mon quotidien. F1nal Lap a pour but de rapprocher les amoureux de la F1 au plus près du Paddock au travers d'un contenu original et recherché. F1nal Lap, la F1 comme vous ne l'avez jamais vue !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :