grand-prix-russie-f1-hamilton-pole-position
Au volant des courses,  Formule 1

GP de Russie : Hamilton commet une série d’erreurs mais décroche la pole

C’est en Russie que la deuxième partie de saison reprend ses droits. C’est une séance qualificative difficile qui s’est jouée dans l’autodrome de Sotchi. Hamilton a décroché la pole position devant Verstappen et Bottas.

C’est devant quelques 30.000 spectateurs russes que les pilotes ont défilé lors des qualifications dans le parc olympique de Sotchi. Et c’est peu de le dire, cette séance qualification n’a pas été de tout repos. Hamilton a failli ne pas se qualifier dans le top 10 et Vettel a provoqué un drapeau rouge.

Q1 : Kvyat impressionne

Les pilotes s’élancent et ils sont quelque peu surpris. “La piste est tellement différente” explique Russell à la radio. En effet, le circuit a changé par rapport à FP3, notamment à cause de la météo devenue très humide et nuageuse. La piste est glissante et il y a moins de dépôts de gommes qu’à l’accoutumée. En effet, il y avait beaucoup moins de courses annexes cette année.

Hamilton débute ces qualifications de manière catastrophique. Son premier chrono n’est pas à la hauteur des attentes, à plus de deux secondes derrière le premier temps de Bottas et en pus, le Britannique voit son chrono annulé pour non respect des limitations de la piste. Il doit donc se relancer en piste. Malgré un blocage de roue dans le troisième secteur, il rejoint Bottas à trois dixièmes.

Juste avant le dernier hot lap, Ocon, Raikkonen, Giovinazzi, Grosjean et Latifi sont en danger. Sachant que c’est un des circuit qui va le mieux à Renault, Ocon a tout intérêt à prouver que c’est le cas et de s’extirper de la zone d’élimination. Le pilote français améliore ses trois secteurs et se hisse à la troisième place mettant Vettel en danger. Ricciardo se place juste derrière son équipier. Vettel, quant à lui, parvient à décrocher la 11e position au terme de son hot lap, et se met à l’abri temporairement. C’était sans compter sur es performances de ses concurrents et particulière de Russell qui a donné des sueurs froides à Vettel. Le pilote Williams va chercher la 13e position, passe en Q2 pour la 6e fois et relègue Vettel à une 15e position dangereuse.

Grande déception que cette Q1, c’est Kimi Raikkonen. Le Finlandais fait une tête-à-queue et partira de la dernière place. La grande surprise de cette session, c’est Daniil Kvyat. Le Russe, sur ses terres clôture le top 3 juste derrière les grandes favorites de la saison, les Mercedes. Un exploit qu’il ne parviendra malheureusement pas à renouveler en Q2.

Top 5 : Bottas, Hamilton, Kvyat, Ocon, Verstappen

Top 10 : Ricciardo, Pérez, Gasly, Norris, Stroll

Top 15 : Albon, Sainz, Russell, Leclerc, Vettel

Pilotes éliminés : Grosjean, Giovinazzi, Magnussen, Latifi, Raikkonen.

Q2 : Vettel provoque un drapeau rouge

“Il y a quelques petites gouttes de pluie” annonce Pérez à la radio. Voilà qui pourrait relancer le jeu.

Hamilton lance la session avec une premier chrono de 1:33:085 et un certain Carlos Sainz traîne dans les baskets du Britannique avec six dixièmes de moins. Mais renversement de situation, le Britannique n’a (encore une fois) pas respecté les limitations de la piste et son chrono est effacé. Ricciardo relance les dés en prenant le lead avec 1:32:218. Hamilton, qui établissait déjà une stratégie avec un train de médiums, doit rentrer au box pour remettre des gommes mediums neuves afin de se relancer en piste et pouvoir démarrer demain avec ces mêmes gommes. 

Les pilotes rentrent au box avant un dernier tour de piste, plusieurs d’entre eux sont en danger : Albon, Stroll, Russell Vettel et Hamilton .

Les deux Mercedes se lancent en piste. Malgré un premier meilleur secteur, Bottas ne parvient pas à chiper la première place à Ricciardo. Il est suivi par Hamilton mais le Britannique est coupé dans son élan. Au virage 4, Vettel se loupe. Il touche le vibreur, perd l’arrière de sa Ferrari et percute violemment le mur. Son équipier Charles Leclerc, qui le suivait de près, manque de lui rentrer dedans de peu. L’Allemand est ok, la Ferrari moins, et le drapeau rouge est brandi. Vettel loupe la Q3 pour la sixième fois de suite…

Juste avant la relance de la session, Stroll est ramené au box, il ne reprendre pas la piste. Il reste 2 minutes 15. Hamilton aura donc tout juste le temps de réaliser son out lap et de faire un tour suffisant pour passer un Q3. Il n’y a donc pas de place à l’erreur. Il chausse des gommes tendres et à 15h48, heure locale, il reprend la piste. Il commet une erreur dans son out lap et passe la ligne de justesse, à la seconde près, pour s’engager dans son hot lap. Il n’améliore pas son premier secteur, ni son deuxième, ni son troisième… mais il passe en Q3 à la 4e place.

Top 5 : Ricciardo, Bottas, Sainz, Hamilton, Pérez

Top 10 : Norris, Gasly, Albon, Verstappen, Ocon

Pilotes éliminés : Leclerc, Kvyat, Stroll, Russell et Vettel

Q3 : Hamilton remet encore tout le monde d'accord

Ocon lance le jeu avec un premier chrono de 1:33:117 mais ses ardeurs sont vite calmées par Ricciardo, plus rapide. Les Mercedes reprennent leur rôle de leader et Hamilton met tout le monde d’accord avec une extraordinaire avance de presque huit dixièmes sur Bottas, à quatre millièmes du record de piste. En tenant compte de toutes les erreurs et tous les aléas survenus plus tôt, on ne peut qu’applaudir la performance.

Qui peut aller chercher Hamilton lors du dernier hot lap ? Et bien, Lewis Hamilton ! Il améliore son tour et signe le nouveau record de piste 1:31:304 ! Comme à son habitude, Verstappen ne peut laisser les Mercedes dominer entièrement et met son grin de sel. Lors de son dernier run il s’intercale entre les deux pilotes des Flèches Noires. Pérez signe une belle performance en décrochant la quatrième position.

Rendez-vous donc demain pour l’ouverture des hostilités dans l’autodrome de Sotchi à 13h10.

F1-Grand-prix-russie-qualification-résultats
Résultats de la qualification du GP de Russie 2020 ©F1
Avatar

Fondatrice et rédactrice en chef. Amoureuse de la course et du journalisme depuis des années, le ronronnement des moteurs m'a bercée depuis ma plus tendre enfance et rythme mon quotidien. F1nal Lap a pour but de rapprocher les amoureux de la F1 au plus près du Paddock au travers d'un contenu original et recherché. F1nal Lap, la F1 comme vous ne l'avez jamais vue !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :