La visière des femmes

W Series à Misano : Chadwick de nouveau !

La troisième manche du championnat W Series a pour théâtre le circuit du Misano, habitué à recevoir le Grand Prix moto de Saint-Marin. Renommé World Circuit Marco Simoncelli après la mort de ce jeune pilote MotoGP en 2011 à Sepang, il offre habituellement de belles courses, et la W Series n’a pas dérogé à la règle.

C’est sous un grand soleil que Misano accueille les 19 concurrentes de la W Series ce week-end, la Finlandaise Emma Kimilainen étant absente pour ce meeting. Au championnat, Jamie Chadwick, tout juste promue pilote de développement Williams, mène avec 43 points. Elle possède six point d’avance sur Beitke Visser, gagnante à Zolder, et dix de plus qu’Alice Powell, qui n’a pas encore eu le loisir de gagner cette saison. Derrière, il faut cependant compter sur des pilotes comme l’Espagnole Marta Garcia ou l’Anglaise Sarah Moore, en embuscade lors des deux premières courses.

Les qualifications voient cependant la Lichtensteinoise Fabienne Wohlwend signer sa première pole de la saison, au nez et à la barbe de Chadwick, Visser et Powell avec un chrono de 1’33ʺ283. Suivent ensuite Vicki Piria, qui joue à domicile, Miki Koyama et Marta Garcia, ce qui nous promet une belle course.

Or, le départ se révèle quelque peu chaotique. Wohlwend prend un départ plus que moyen et se fait doubler par Chadwick et Visser. Pire, elle s’accroche avec Powell et si elle peut continuer sans souci, l’Anglaise décolle et vole jusque dans le bac à gravier. Plus de peur que de mal, mais sa course s’arrête là et la safety car est donc lancée en piste. On retrouve donc avec Chadwick en tête, devant Visser et Wohlwend, qui contrairement à Vettel avec Hamilton ne sera pas pénalisée pour son accrochage avec Powell (quand on vous dit que les femmes font moins de chiquet…)

Lire la vidéo

Une fois la safety car rentrée aux stands, la course reprend ses droits. Le top 3 (Chadwick, Visser, Wohlwend) s’envole irrémédiablement, tandis que la locale Piria perd sa quatrième place face à Koyama, elle qui était la plus rapide lors de la seconde séance d’essais. Garcia, sixième, se retrouve à la lutte avec Tasmin Pepper, tandis que Sarah Moore s’improvise locomotive de train, avec plusieurs concurrentes collées à ses basques.

À l’avant, Visser tente par tous les moyens de prendre la tête face à Chadwick, mais l’Anglaise ne lui laisse aucun espace et défend à la perfection. Les deux pilotes lâchent Wohlwend, incapable de suivre leur rythme d’enfer. La Lichtensteinoise se contente d’assurer un premier podium dans la catégorie, d’autant plus que sa voiture n’a pas été endommagée au départ. Quatrième et cinquième, Koyama et Piria roulent en solitaire.

Le duel Chadwick-Visser va se poursuivre jusqu’à la ligne et tournera à l’avantage de la jeune Anglaise, qui signe sa deuxième victoire en trois courses. Deuxième, Beitke Visser signe cependant le meilleur tour en course et ne perd pas trop de terrain au championnat. Troisième, Wohlwend transforme sa pole position en un beau podium, terminant devant Koyama et Piria. Après une longue bataille avec Pepper, Garcia parvient à arracher la sixième place, tandis que Cook arrache la huitième place dans le dernier tour face à Sarah Moore. Pilote de réserve, Vivien Keszthelyi arrache le point de la dixième place, deux places et 2,8 secondes devant Sarah Bovy, la seule pilote belge du championnat qui a pu cette fois prendre part à la course.

Au niveau du championnat, les écarts se sont creusés. On retrouve donc Chadwick première avec 68 points, soit 13 de plus que Visser qui devrait être sa seule rivale car Marta Garcia est troisième avec 35 points, soit plus d’une victoire de retard ! Grande perdante du jour, Alice Powell est quand à elle quatrième avec 33 points, devant la polewoman Fabienne Wohlwend qui compte 29 unités.

Rendez-vous donc dans deux semaines et demi de nouveau en Allemagne, mais cette fois sur le tracé du Norisring pour la suite du championnat.

Avatar

Né avec le rêve de rejoindre Schumacher, Senna ou encore Prost au firmament de la Formule 1, aujourd'hui j'essaie de raconter leur histoire, ainsi que celle de tous les pilotes et de toutes les écuries qui ont fait, font et feront la légende d'un des plus beaux sports du monde.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :