Dans les allées du Paddock

Le Grand Prix d’Azerbaïdjan est reporté

C’est officiel, la rentrée de la F1, ça ne sera pas à Bakou… 

La crise du coronavirus frappe la F1 de plein fouet et repousse encore plus le lancement de la saison 2020. c’est officiel, le Grand Prix d’Azerbaïdjan est reporté. Initialement prévu le 7 juin, le huitième rendez-vous de la saison rejoint le Grand Prix d’Australie ou encore celui de Monaco, des courses qui ne verront pas de monoplaces courir à la date prévue. À l’instar du Rocher, Bakou, circuit de ville également, ne parle pas (encore) d’annulation.

C’est lors d’une réunion de crise que ce report a été acté. En effet, dans l’impossibilité de réunir toutes les conditions nécessaires au bon maintient du Grand Prix, les promoteurs ont dû se résoudre à renoncer à l’organisation en temps et en heure de la course qui aurait pu être l’ouverture de la saison 2020. De plus, l’incertitude règne: si nous parlons pour l’instant uniquement de report, la durée possible de la pandémie étant inconnue et la nécessité d’anticiper le montage du Grand Prix dans les rues, jettent déjà l’ombre d’une potentielle annulation.

« Le Baku City Circuit (BCC) a pris aujourd’hui la décision de reporter le Grand Prix d’Azerbaïdjan 2020 qui devait avoir lieu du 5 au 7 juin prochains. Le report a été accepté après de longues discussions avec la Formule 1 ainsi que la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) et le gouvernement de la république d’Azerbaïdjan. Il s’agit de la conséquence directe de la pandémie de COVID-19 et cette décision est basée sur les conseils d’experts apportés par les autorités compétentes.”

“Mais nous continuerons à travailler étroitement avec la Formule 1, la FIA et le gouvernement de la république d’Azerbaïdjan pour surveiller la situation avec l’objectif d’annoncer une nouvelle date de course plus tard pendant cette saison 2020.”

Les regards se tournent d’ores et déjà vers le 14 juin. La neuvième manche (et peut-être la première de la saison) doit avoir lieu au Canada. Et soyons honnêtes : les prévisions sont loin d’être optimistes. Les Canadiens ont été la première la première nation à déclarer que si les Jeux Olympiques étaient maintenus à Tokyo fin juillet, aucun athlète ressortissant du Canada n’y prendra part. Alors, devons-nous réellement espérer pour la F1 en juin ?

Au fil des reports et annulations, le grand défi de la FIA est de réorganiser au mieux un calendrier 2020 qui se raccourcit de plus en plus avec un nombre de courses à organiser qui augmente de semaines en semaines. En tout cas, ce dont on est certains, c’est que le calendrier qui devait être le plus dense de l’histoire de la F1 ne verra pas le jour cette année.

Avatar

Fondatrice et rédactrice en chef. Amoureuse de la course et du journalisme depuis des années, le ronronnement des moteurs m'a bercée depuis ma plus tendre enfance et rythme mon quotidien. F1nal Lap a pour but de rapprocher les amoureux de la F1 au plus près du Paddock au travers d'un contenu original et recherché. F1nal Lap, la F1 comme vous ne l'avez jamais vue !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :